Blog déménagement

Un blog inspiré sur le déménagement

Calculez le montant de votre déménagement
3-27-2014 - de Isabelle

Le costockage, une idée à promouvoir !

Vous connaissiez les espaces de stockage, les boîtes de stockages mobiles, voici venir le costockage, une idée simple, économique et durable qui mérite cependant quelques explications….

Source : Pexels

Le costockage, un bon exemple de consommation collaborative

Le co-stockage est une bonne représentation de ce qu’on appelle la consommation collaborative, il met en relation des particuliers pour la location de garages-caves ou autres espaces vides : d’un côté un particulier qui a besoin de stocker du matériel, des meubles et de l’autre un particulier qui a chez lui une cave, un garage ou un autre espace vide qu’il peut mettre facilement à disposition. L’idée est de leur permettre de se rencontrer via une plate-forme en ligne et de s’associer pour optimiser et rentabiliser l’usage d’une pièce vide.

Plutôt que de louer à un prix souvent exorbitant un espace de stockage en béton très laid la plupart du temps, on va utiliser l’espace disponible chez quelqu’un d’autre moyennant un prix très largement inférieur au coût d’un stockage en centre. C’est un modèle économique fondé sur le partage et la durabilité qui fait deux heureux : celui qui entrepose dans un lieu adapté, proche de son domicile et celui qui met à disposition car il gagne un peu d’argent sans modifier son mode de vie ni faire d’effort particulier. Les transactions sont sécurisées et les co-stockeurs bénéficient d’une assurance proposée par la plate-forme de mise en relation. Une idée maline qui a déjà séduit de nombreux anglais, mais qui est encore assez peu développée dans l’hexagone : actuellement deux deux start-ups émergent dans ce nouveau marché : jestocke.com et costockage.fr et ouistock que nous aimerions encourager …

Comment ça marche en live ?

Pour comprendre le fonctionnement, voici une courte présentation du site co-stockage.fr qui vous explique tout …

 

Commentaires (0)

Commentez