Des conseils pour déménager

Calculez le montant de votre déménagement
15-02-2014 - de

Comment se raccorder au tout à l’égout ?

Se raccorder au tout à l’égout: les services eau et assainissement sont chargés de la desserte de l’eau potable ainsi que de la récupération des eaux usées et sont en général gérés par la municipalité d’une commune, Il n’existe aucune obligation de raccordement à ce service pour le particulier mais en pratique, la plupart des foyers sont reliés au système de distribution d’eau et au traitement des eaux usées de la commune. Les propriétaires doivent se charger de se raccorder au tout à l’égout. Les immeubles et maisons situés en milieu urbain sont en général déjà raccordés mais si vous emménagez dans une maison nouvellement construite, il faudra effectuer ce raccordement aux services eau et assainissement.

Source : Pixabay

Points importants à prendre en compte pour se raccorder au tout à l’égout

  • Lorsque l’on déménage, il faut relever le compteur d’eau du logement que l’on quitte et se renseigner sur la société qui gère les eaux et l’assainissement dans le nouveau logement
  • Les frais liés à l’eau et à l’assainissement se composent d’une part fixe (l’abonnement) qui couvre les charges de construction, l’amortissement et l’entretien du réseau de distribution d’eau potable ; et une part variable calculée en fonction du nombre de m3 d’eau usée évacuée du domicile de l’abonné (volume d’eau consommée)
  • Dans presque tous les immeubles collectifs, le coût de l’eau est compris dans le loyer ou dans les charges collectifs de l’immeuble.

Se raccorder au tout à l’égout, en savoir plus

Le raccordement au service des eaux et assainissement de la commune est un droit et tous les propriétaires ont le droit de raccorder leur bien immobilier à un réseau à partir du moment où celui-ci existe. Il faudra donc contacter la société qui gère les eaux et assainissement de la commune où vous vous installez et demander le raccordement ou l’ouverture d’un compte à votre nom selon les cas. La gestion de l’eau à la française se distingue par la délégation massive de ce service public à des entreprises privées. Trois groupes principaux se partagent ces contrats : Veolia (Générale des eaux, ex-Vivendi) en tête, avec 39% des parts de marché, suivie de Suez-Ondeo, ex-Lyonnaise des eaux avec 19%, puis la (petite) SAUR (11%) mais ce peut aussi être une collectivité locale publique (syndicat d’eau et d’assainissement). La première chose à faire est donc de se renseigner sur la sociéte en charge de l’eau dans votre nouveau logement, la contacter ensuite pour demander l’ouverture du compteur d’eau. Certaines sociétés vous permettent parfois d’effectuer cette démarche en ligne. Si vous emménagez dans un immeuble collectif géré par un syndic équipé d’un compteur d’eau collectif, vous paierez l’eau en même temps que les autres charges collectives de l’immeuble. En général votre loyer inclut une estimation des charges que vous réglez chaque mois, des réajustements ont lieu au moment de la réception des factures collectives : si vos charges sont supérieures à votre consommation effective, le trop-perçu sera déduit de votre loyer ; si c’est l’inverse la facturation supplémentaire sera ajoutée à votre loyer . Une fois que votre nouveau logement est équipé de l’eau courante, il faudra penser à résilier votre contrat avec l’entreprise qui gère les eaux dans votre logement actuel, vous communiquerez le relevé du compteur à la société gérante qui vous fera parvenir la dernière facture à votre nouvelle adresse. Si vous quittez un immeuble collectif, il vous faudra simplement contacter votre syndic en indiquant vos nouvelles coordonnées. Une fois que la répartition de la consommation d’eau entre les occupants aura été réalisée, vous recevrez une facture correspondant au volume d’eau consommé jusqu’à votre départ. Pour faire baisser les dépenses liées à l’eau dans votre logement  vous pouvez installer des économiseurs d’eau qui permettent de réduire de 50% le débit d’eau (comptez une vingtaine d’euros par économiseur), installer un mécanisme de chasse d’eau économique qui permet également de réduire sa consommation (vous en trouverez à partir de 30 euros) et pensez à ces petits gestes du quotidien : fermer le robinet quand on se lave les mains ou quand on se brosse les dents, recycler l’eau pour le nettoyage des légumes ou l’arrosage , utiliser la touche éco du lave-linge et du lave-vaisselle, laver sa voiture dans une station de lavage plutôt que de le faire soi-même (plus d’infos sur le lien ci-dessous).

En savoir plus

Commentaires (0)

Commentez