Blog déménagement

Un blog inspiré sur le déménagement

Calculez le montant de votre déménagement
1-22-2021 - de Laurie

Comment déménager en période de Covid ?

Mise à jour du 22 janvier 2021

L’épidémie de Coronavirus qui sévit aujourd’hui touche tous les aspects de la vie quotidienne. Pour les personnes devant organiser un déménagement, l’année 2020 a été très compliquée entre les confinements, attestations de sortie et fermeture temporaire de nombreuses entreprises dont les déménageurs professionnels. À l’heure actuelle, les déménagements sont possibles, que ce soit avec l’aide de proches ou d’une entreprise de déménagement, mais les gestes barrières doivent systématiquement être respectés. La seule obligation est d’effectuer tout cela entre 6h et 18h pour ne pas enfreindre les restrictions mises en place en fin de journée.

demenager et covid
Image: Alex Mecl/Unsplash

Déménagement et couvre-feu

Le jeudi 14 janvier 2021, un couvre-feu à 18h a été étendu à toute la France et est entré en vigueur le samedi 16 janvier 2021 pour une durée de 15 jours qui peut être renouvelée si la situation ne s’améliore pas. Pour le moment, un troisième confinement ne semble pas envisagé. Pendant la durée de ce couvre-feu, tous les déménagements sont autorisés (professionnels ou non), ainsi que les signatures de bail, remises de clés et états des lieux. Toutes les formalités administratives liées au changement d’adresse peuvent aussi être effectuées ; il est toutefois conseillé de privilégier les contacts par téléphone ou mail plutôt qu’en présentiel.

Pour toutes les démarches liées au déménagement, les gestes barrière doivent être respectés :

  • limiter autant que faire se peut le nombre de personnes qui se retrouvent au même endroit (groupes de 6 maximum dans la mesure du possible) ;
  • en cas de symptômes du Covid (fatigue, fièvre, toux, courbatures, difficultés à respirer, etc.), il ne faut surtout pas participer à un déménagement ;
  • une distance d’un mètre doit être maintenue entre les personnes ;
  • chaque participant doit porter un masque propre positionné correctement (nez et bouche) ;
  • chacun doit se laver les mains régulièrement, au savon et à l’eau ou à l’aide d’un gel hydro-alcoolique.

Pour trouver un déménageur professionnel en période de Covid, vous pouvez utiliser notre service d’envoi de devis. En remplissant une demande en ligne, vous recevrez 6 propositions gratuites et sans engagement de la part de spécialistes de votre région.

Obtenir mes devis gratuits

Pour les personnes s’apprêtant à déménager avec l’aide d’amis ou de professionnels, il est conseillé préparer tous les cartons au moins deux jours avant le jour J et de ne plus y toucher. Avant l’arrivée de l’équipe de déménagement, il convient de nettoyer en profondeur toutes les surfaces et d’aérer correctement le logement. De plus, il est conseillé de limiter l’accès aux logements entre lesquels se déroule le déménagement aux personnes indispensables à son bon déroulement. Enfin, il faudra porter un masque tout au long de la journée, penser à se désinfecter régulièrement les mains et respecter les consignes sanitaires données par les professionnels si vous avez fait appel à une entreprise de déménagement.

Des précautions doivent aussi être prises au moment de déballer les cartons pour limiter une possible propagation du virus covid 19 : ceux qui ne contiennent rien d’urgent doivent être laissés de côté pendant deux jours, les autres peuvent être déballés en portant un masque et en veillant bien à se laver les mains après chaque manipulation de carton.

Déménager en période de confinement

Bien que la France ne soit plus confinée, il reste intéressant de savoir comment le virus de la Covid a impacté les déménagements prévu lors des deux périodes de confinement qui ont été décidées. En effet, l’annonce d’un troisième confinement par le gouvernement reste une possibilité si la situation ne s’améliore pas, et on peut supposer que les règles mise en place à ce moment-là seront sans doute similaires à celles des confinements précédents.

Le premier confinement 2020 (mars-mai)

En France, le premier confinement lié à la crise sanitaire du Coronavirus a eu lieu du mardi 17 mars au lundi 11 mai 2020 et a été la période la plus compliquée pour déménager. En effet, il était interdit de faire un déménagement avec des amis, la location d’un utilitaire était difficile du fait de la fermeture de la majorité des agences de location et la plupart des sociétés de déménagement avaient suspendu leur activité. En effet, il était interdit de faire appel à un professionnel pour son déménagement, sauf dans des situations « relevant d’urgences sanitaires, sociales ou de péril » comme indiqué par le gouvernement.

Le second confinement 2020 (octobre-décembre)

Le second confinement français pour lutter contre le Coronavirus a eu lieu du vendredi 30 octobre 2020 au 15 décembre 2020 et a vu s’appliquer des règles plus souples en matière de déménagement. Les règles imposées par le gouvernement en matière de déménagement lors du second confinement étaient simples : tous les déménagements étaient autorisés dans la mesure où ils respectaient les conditions de sécurité (respect des gestes barrière, groupe de 6 personnes maximum, etc.). Il était possible de procéder au déménagement et à toutes les démarches associées (signature du bail, état des lieux, etc.). De plus, les visites de maisons ou d’appartements avant location ou vente par les particuliers étaient possibles, et les agences immobilières étaient ouvertes.

Pour organiser un déménagement avec des amis en période de confinement anti-Covid, chaque participant devait se munir de plusieurs pièces justificatives :

  • une pièce d’identité ;
  • un nouveau bail, justificatif de fin de bail ou un acte de vente ;
  • une attestation de déplacement avec la case « motif familial impérieux » cochée.

En cas de déménagement effectué par un professionnel, il fallait également avoir sur soit un justificatif de l’entreprise pour pouvoir se déplacer (par exemple un devis signé). En cas de manquement à ces obligations, les Français s’exposaient à une amende forfaitaire de 135 €, voire plus en cas de récidive.

Facebookreddit
Commentaires (0)

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.