Blog déménagement

Un blog inspiré sur le déménagement

Calculez le montant de votre déménagement
11-5-2014 - de

Déménager de Paris à Stockholm, la question du logement

Dans cet article intitulé Déménager de Paris à Stockholm, la question du logement et après les formalités,  nous aborderons la fastidieuse question du logement à Stockholm. Malheureusement, et comme toutes les capitales, Stockholm n’échappe pas à la règle et souffre aujourd’hui d’une grave ”crise du logement”.
Pas assez de nouveaux logements construits, des logements inoccupés (ou sous-occupés), des prix qui ont flambé dans le centre de Stockholm ces quatre dernières années et des propriétaires qui deviennent de plus en plus exigents avec en plus d’autres spécificités typiquement suédoises, comme les deux marchés parallèles de location et de sous-location.Lorsqu’on doit déménager de Paris à Stockkholm, la question du logement n’est pas à sous-estimer.

Déménager de Paris à Stockholm, la question du logement

Déménager de Paris à Stockholm, la question du logement

Source : Pixabay

Déménager de Paris à Stockholm : deux marchés de location parallèles

Si vous décidez de déménager de Paris à Stockholm et louer votre logement, il faudra apprendre à distinguer entre les locations. En effet, il existe deux types de location : (första hand : première main) et sous-location (andra hand : seconde main).

La sous-location de son appartement est tout à fait légale en Suède. Cea étant, elle doit répondre de certaines règles très précises et destinées à limiter les abus. En effet, pour pouvoir sous-louer son appartement, il faut l’accord du propriétaire du logement. Selon la loi suédoise, si le propriétaire refuse cette sous-location, le locataire peut demander cette autorisation auprès de l’organisme institutionnel chargé du contrôle du marché de la location (Hyresnämnden, site en suédois). Cela s’applique s’il y a un motif valable (études ou travail à l’étranger, maladie, essai de vie commune etc..). on l’autorise.

La location en seconde main n’excède en général pas la durée d’un an. Elle pourrait néanmoins être prolongée. Cette mesure est destinée à protéger le locataire des droits auxquels le sous-locataire pourrait prétendre au-delà d’un certain temps de résidence dans le logement. Le contrat en seconde main n’est donc pas un engagement sur le long terme. Il s’agit davantage d’une sorte de CDD sans promesse d’engagement dans le temps, un contrat temporaire en quelque sorte.

La question du loyer 

Concernant le montant du loyer, il ne doit pas excéder le montant du loyer versé au propriétaire. Mais il est possible d’ajouter 10 à 15% en plus si l’appartement est loué meublé par le locataire. Dans la réalité, les prix de la location en seconde main sont en général assez élevés. Et cela se complique si vous voulez habiter en centre ville. Comptez entre 10 000 et 16 000 SEK pour un 60 m2 en centre ville. L’offre étant largement inférieure à la demande, les prix sont assez difficiles à réguler, et assez difficiles à contester. Même si comme le confirme l’Hyresnämnden (office chargé de la régulation), les dépôts de plaintes pour abus ont considérablement augmenté ces dernières années.

En général, lorsqu’on vient de déménager de Paris à Stockholm, c’est souvent le seul marché possible car louer en première main nécessite d’avoir déjà un person nummer ou d’être inscrit sur des listes (bostadköer) , les délais pour trouver un logement sont donc beaucoup plus longs mais les tarifs, eux sont beaucoup plus intéressants. Si l’on s’en réfère aux préconisations de l’office chargé de la régulation, un loyer en seconde main ne devrait pas être supérieur à plus de 15% du prix en première main mais dans les faits, il est assez courant que le prix passe du simple au double. Pour reprendre notre exemple, la location d’un 60m2 en centre ville se situe entre 7000 et 12000 SEK (contre 10 à 16 000 pour une sous-location)

Louer en première main

Pour louer en première main (första hand), il vous reste  la solution ”réseau” ! Si vous rencontrez un propriétaire qui cherche à louer son logement, n’hésitez pas à lui faire une proposition en ce sens. En effet, vous pouvez aussi déposer une annonce sur un forum ou site d’annonces (Blocket.se) ou bien même sur un groupe facebook dédié à ce sujet. Mais soyez réaliste, il vous faudra plus de temps donc tout dépend de vos échéances personnelles.
Il existe aussi bien entendu des sites pour trouver des contrats en première main mais la plupart sont payants et là encore, rien ne vous assure du délai pour trouver un logement.
Pour louer en première ou seconde main, vous pouvez consulter les liens mentionnés en fin d’article.

Acheter un logement à Stockholm

Si vous décidez de vous installer pour longtemps à Stockholm, l’achat d’un logement peut être une solution à envisager. L’achat d’un logement à Stockholm ne fonctionne pas exactement de la même manière qu’en France. En effet, l’idée est que tout le monde puisse accéder à la propriété mais l’on n’est jamais propriétaire à proprement parler, comme on peut l’être en France.
Pour un suédois, il n’y a pas d’intérêt à transmettre un patrimoine à ses enfants. De même, les préoccupations de financement de la retraite ne sont pas primordiales car tous les retraités sont traités de la même manière, et ce, quelque soient leurs revenus.

La question du budget

Votre budget de départ doit être cependant composé de 10% d’apport. Ensuite deux types de prêts sont faits en parallèle :

  • 15% pour ce qu’on appelle la partie haute qu’il faut rembourser sur une durée de 0 à 30 ans;
  • 75% qu’on appelle la partie basse qu’il faudra rembourser sans limitation de durée.

Cela signifie donc que vous pouvez ne pas la rembourser complètement, et surtout dans ce cas, vous ne le transmettrez pas à vos enfants.

Autre spécificité suédoise, le prix d’achat proposé par l’agence immobilière par laquelle vous passerez est un prix de départ qui sera soumis à un système d’enchères. Vous serez certainement plusieurs à visiter le bien et chacun des acheteurs potentiels aura la possibilité de surenchérir par sms. Vous avez donc intérêt à vous fixer une limite dès le départ pour ne pas exploser votre budget.

Par ailleurs 30% des intérêts de remboursement de votre prêt est déductible des impôts. C’est donc un système qui peut être une bonne solution pour se loger à moindre coût! Pour peu qu’on en accepte les conditions particulières.

Déménager de Paris à Stockholm, la question du logement

Source Pixabay

Quelques spécificités typiquement suédoises

Enfin une (ou plutôt deux) spécificités suédoises qui vous surprendront sûrement : que vous louiez ou achetiez un appartement, celui-ci sera remis ou délivré totalement équipé.

S’entend que la cuisine sera équipée des appareils électroménagers indispensables (frigidaire, congélateur, cuisininère et lave-vaisselle) et la salle de bain ou une pièce dédiée (baptisée tvättrum, buanderie) sera dédiée au nettoyage et équipée d’une machine à laver, d’un sèche-linge et parfois d’une armoire séchante.

Cette buanderie sera située dans le logement ou dans une pièce dédiée de l’immeuble et accessible à tous ses occupants. Un système de réservation gratuit sera alors à votre disposition pour utiliser cette buanderie. Vous n’aurez donc pas besoin de vous équiper en électroménager avant de louer ou d’acquérir un logement en Suède ! C’est un détail important à mentionner.

A suivre le système scolaire suédois …

Office chargé du contrôle et de la régulation des loyers
Hyrenämnden

Les sites pour sous-louer un logement
Bostaddirekt.com
http://www.andrahand.se
http://www.bopunkten.se

Différents sites pour louer un logement (première main)
http://www.boupplysningen.se/lankar/forstahandskontrakt

Le site pour acheter un logement (répertorie plusieurs agences immobilières)
http://www.hemnet.se/

D’autres articles susceptibles de vous intéresser
Déménager de Paris à Stockholm (Chapître 1: les formalités)
Déménager de Paris à Stockholm (Chapître 3 : le système scolaire suédois)

Commentaires (2)

Commentaires

  • moveria

    Merci pour ce commentaire et pour la carte des distances banlieue-centre ville, très utile effectivement si l’on ne connaît pas la ville

Commentez