Blog déménagement

Un blog inspiré sur le déménagement

Calculez le montant de votre déménagement
3-22-2014 - de

Qu’elle est verte ma maison passive !

Comme en écho au salon Eco-bat (le rendez-vous du bâtiment et de la ville durables) qui vient juste de se terminer à Paris, porte de Versailles le 21 mars dernier et qui l’a mise à l’honneur, nous allons parler dans ce post de la maison passive, le standard européen de maison durable…
La Maison Passive, qu’on appelle également « maison sans chauffage »(ou maison à énergie positive), repose sur un concept de construction très basse consommation (15 kWh par m² et par an), basé sur l’utilisation de l’apport de chaleur « passive » du soleil, ainsi que sur une très forte isolation (des murs, des fenêtres, etc.), sur l’absence de ponts thermiques, et sur une grande étanchéité à l’air ainsi que sur le contrôle de la ventilation.

maison passive

Source : Pexels

Une maison passive, une maison autonome et économe

Une maison passive est en quelque sorte une maison autonome et qui se suffit à elle-même, elle capte la chaleur et la diffuse ensuite à l’intérieur de la maison pour maintenir été comme hiver une température agréable.
C’est une maison qui coûte un peu plus chère à la construction (environ 20% de plus) mais c’est un investissement qui s’avère payant sur le long terme et qui est assez vite rentabilisée ensuite pas de grosses énormes économies sur la consommation d’énergie car une maison passive consomme 80% d’énergie de moins qu’une maison classique. C’est le programme européen CEPHEUS (Cost Efficient Passive Houses as EUropean Standards) a contribué à développer le concept de bâtiment passif.?Dans ce cadre, l’Europe a financé des réalisations faites dans cinq pays : en Allemagne, en Autriche, en France, en Suisse et en Suède. Chaque pays participant devait démontrer la faisabilité technique et la rentabilité du projet et permettre la reproductibilité de ce type de construction.

Une construction particulière

Pour engranger des apports solaires maximaux, la maison doit avant tout être bien exposée. La façade principale accueille en général de grandes baies vitrées (fenêtres, véranda, etc) qui doivent représenter 40 à 60% de la surface totale et est orientée sud. La façade nord, au contraire, ne bénéficie que de petites ouvertures (10 à 15%) et les façades est et ouest (-de20%).

Cette contrainte majeure de construction donne naissance à des formes architecturales que d’aucuns parfois jugent pauvres, mais qui sont nécessaires pour que le bâtiment soit moins énergivore.
C’est un concept qui remporte un succès grandissant et de nombreux architectes innovants se sont lançés dans l’aventure pour construire les maisons et immeubles du futur

 

D’autres articles susceptibles de vous intéresser

L’étiquette énergie, qu’est-ce que c’est ?
Comment réduire sa facture avec l’économiseur d’eau
Déclaration : le point sur le crédit développement durable
Ecoconception, horizon 2015

 

Commentaires (2)

Commentaires

  • Anonyme

    Hmm it looks like your site ate my first comment (it was super long) so I guess I’ll just sum it up what I wrote and say,
    I’m thoroughly enjoying your blog. I too am an aspiring blog blogger
    but I’m still new to everything. Do you have any recommendations for
    first-time blog writers? I’d really appreciate
    it.

    • moveria

      Bonjour et merci pour votre gentil commentaire (j’imagine que vous comprenez le français? Si ce n’est pas le cas faites-moi savoir)
      Pour devenir un bon blogger, il faut avant tout aimer écrire mais également être passionné par son sujet et ça, croyez-moi cela donne des ailes à n’importe quel oiseau qui s’ignore ! Vous donner des recommandations serait un peu prétentieux (et hors-sujet) mais je vous conseille de suivre votre passion et de vous lancer dans l’aventure ! Bon courage !
      Isabelle

Commentez

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.