Blog déménagement

Un blog inspiré sur le déménagement

Calculez le montant de votre déménagement
4-12-2014 - de Isabelle

Payer ses ordures au poids ou le geste eco-responsable

Devant l’augmentation exponentielle des déchets ménagers, faire payer ses ordures au poids séduit de nombreuses municipalités qui font désormais le choix de responsabiliser les utilisateurs et faire chuter ce volume, en remplaçant notamment la célèbre TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères) par un système incitatif de pesée embarquée qui s’inscrit d’ailleurs dans une réflexion engagée lors du célèbre Grenelle de l’environnement.

Payer ses ordures au poids

Source : Pixabay

Payer ses ordures au poids : comment ça marche la poubelle à puce ?

Le principe est simple : Moins vous jetez et moins vous payez ! Dans l’esprit du célèbre slogan ”pollueur payeur”, chaque poubelle est équipée d’une puce électronique qui permet d’identifier son propriétaire et de ne lui faire payer que ce qu’il jette (déchet non recyclable) et ainsi de le responsabiliser en l’incitant à trier ses ordures et à jeter de manière responsable.

Plus précisément, la puce installée sur votre poubelle contient des informations personnelles ( nom, adresse, date et heure de l’enlèvement et poids net). Le camion est équipé d’un ordinateur embarqué qui enregistre ces données et les transmet à la commune qui peut ainsi facturer au plus juste de sa consommation l’utilisateur final.

Pourtant, même si d’autres pays se sont jetés bien avant nous dans l’aventure et de manière concluante (Suède, Belgique, Allemagne etc,..), même si  les premières expériences (Alsace, Haut Rhin, Doubs, etc..) sont très encourageantes et bien que de plus en plus de communes soient séduits par ce système, la mise en place tarde à se généraliser pour des raisons diverses et variées : peur de l’incivisme, difficulté à estimer le bénéfice mais surtout faute de moyens pour financer le tri sélectif, et les investissement en équipements qu’il nécessite.

Le tri sélectif, un moyen efficace pour payer moins !

La meilleure manière de faire baisser le poids d’ordures non recyclables, c’est de trier le recyclable de ce qui ne ne l’est pas et de se familiariser avec la nature des déchets ;  cela tout un chacun peut le faire sans attendre de payer ses ordures au poids ou pour être prêt quand le système sera mis en place.
Selon les communes (et c’est aussi ce qui retarde la mise en place généralisée de ce système), le tri sélectif s’effectue de manière différente et selon les solutions de collectes disponibles dans votre commune (Nous essaierons de poster prochainement sur ce sujet brûlant du tri sélectif), mais de grandes lignes communes émergent clairement .

La plupart des communes sont équipées de bacs de recyclage pour le verre, pour les journaux et le papier, pour les bouteilles et flacons en plastique, faites l’effort d’aller jusqu’à ces bacs pour participer activement à la réduction des déchets ménagers et faciliter le recyclage. Si vous avez un jardin, pensez à composter vos déchets organiques. Pour les objets encombrants et les piles, les communes disposent aussi de solutions de collectes, faites l’effort de les utiliser.
Tous ces simples gestes contribuent à réduire le volume d’ordures à traiter et optimisent le recyclage et vous permettront de faire des économies dès que le système de pesée sera mise en place dans votre commune.
(Chaque commune met en ligne des information concernant la collecte des ordures sur son site, n’hésitez pas à vous connecter)

Commentaires (0)

Commentez