Blog déménagement

Un blog inspiré sur le déménagement

Calculez le montant de votre déménagement
5-8-2019 - de Admin

Les 5 étapes obligatoires d’un achat immobilier

C’est bon ? Vous vous êtes décidé ? Vous achetez ? Félicitations ! Vous ferez bientôt partie de la belle et grande famille des propriétaires ! Cependant, une fois digérée cette grande décision, vous vous posez sûrement beaucoup de questions. Coup de chance, nous vous expliquons toutes les étapes clés d’un achat immobilier dans cet article.

Déterminez votre budget

Avant de rêver à une villa avec piscine couverte, vous devez déterminer votre budget immobilier. Toute parfaite soit-elle, une maison ne s’achète pas sans argent. Vous devez donc déterminer combien vous pourrez mettre sur la table à l’heure des négociations. Votre budget comprend vos fonds propres ainsi que votre capacité d’emprunt : la somme que les banques accepteront de vous prêter compte tenu de votre situation. Pour la calculer, vous pouvez bien sûr vous rapprocher d’une banque. Mais l’idéal reste de l’estimer vous-même. Vous trouverez sur internet plusieurs sites qui vous proposent des estimations gratuites, basées sur votre situation financière.

pexels.com – achat immobilier

Jetez votre dévolu sur le bien immobilier de vos rêves !

Maintenant que vous connaissez votre budget, vous êtes sûr de taper juste : plus de risque de jeter votre dévolu sur une maison au-delà de vos moyens. Une fois trouvé le bien immobilier idoine, faites une offre d’achat. Si vous vous entendez sur le prix avec le propriétaire du bien, vous pouvez rapidement signer un compromis de vente (ou promesse de vente) : il scelle les conditions de la vente et vous laisse 10 jours pour vous rétracter. Attention ! Vous devez également régler au propriétaire une avance de 5 à 10 % du montant total de la vente. Si vous vous rétractez passé ce délai de 10 jours, il sera en droit de conserver ce versement.

Astuce : Sachez que des clauses suspensives peuvent être ajoutées au compromis de vente pour vous protéger et vous permettre, par exemple, de vous rétracter après le délai de 10 jours si vous n’obtenez pas votre prêt.

Trouvez votre prêt

Une fois le compromis de vente signé, vous disposez de 45 jours pour trouver votre financement, sans quoi votre bien vous passe sous le nez. Vous devez donc vous organiser et constituer à l’avance un dossier de financement complet (bulletins de salaire, relevé de compte, avis d’imposition, etc.). Ce dossier, vous devez le soigner pour inspirer confiance auprès des banques et obtenir le meilleur prêt possible.

Sachez tout d’abord qu’un bon prêt, ce n’est pas seulement un bon taux d’intérêt. C’est également une ribambelle de conditions associées, une bonne assurance emprunteur, etc. Pour y voir plus clair, nous vous recommandons de vous rapprocher des courtiers en prêt immobilier. Leur rôle est de vous trouver le meilleur prêt possible, et certains d’entre eux, comme Pretto, sont gratuits !

En cas d’accord, votre banque vous fait parvenir un accord de principe : vous pouvez alors confirmer la vente auprès du propriétaire.

Validez votre prêt

Il nous reste plus qu’à valider votre prêt. Pour cela, rien de plus simple : vous devez signer une demande de prêt officielle avec votre banquier. Généralement, c’est également à ce moment que vous validez votre assurance emprunteur. Elle n’est pas obligatoire et vous n’êtes pas tenu de la prendre dans le même établissement que votre prêt. Néanmoins, nous vous la conseillons : elle vous couvrira vous et votre famille si des difficultés vous empêchent de verser vos mensualités.

À la suite de cela, votre banque vous fait parvenir une offre de prêt officielle. Vous disposez alors de 30 jours pour l’accepter, dont 10 jours de réflexion obligatoires durant lesquels vous ne pourrez pas donner votre accord. Prenez votre mal en patience et tentez de réellement utiliser ce délai pour réfléchir à votre projet. Une fois votre prêt validé, il sera difficile de revenir en arrière.

Passez chez le notaire et devenez propriétaire !

Une fois acceptée votre offre de prêt, vous disposez de 6 mois pour conclure votre achat immobilier auprès d’un notaire. Sans quoi, votre prêt sera invalidé et votre banque pourra se retourner contre vous. Nous tenions à vous rappeler ce délai de 6 mois, mais vous avez peu de chance de le dépasser. Généralement, après ce véritable parcours du combattant de l’achat immobilier, vous ne vous faites pas prier pour transformer l’essai.

Une fois votre prêt obtenu, vous devez donc vous rendre chez le notaire pour conclure la vente. Seul lui peut signer l’acte de vente authentique qui vous permettra de faire reconnaître votre droit de propriété sur votre nouveau bien. Il s’occupe de nombreuses formalités administratives (il avertit les bureaux du cadastre, le service de publicité foncière, etc.), et s’assure que les deux parties sont pleinement conscientes des implications de la transaction, que personne n’est lésé. C’est à ce moment que vous réglez le montant de la vente au propriétaire (fonds propres et emprunt), les frais de notaire et les éventuels frais d’agence. Votre banque a alors transféré les fonds sur un compte géré par le notaire. C’est lui qui s’assurera du bon paiement de la transaction. Félicitations, vous êtes propriétaire.

Article mis à disposition par Antoine de Pretto.fr 

Facebookreddit
Commentaires (2)

Commentez

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.