Des conseils pour déménager

Calculez le montant de votre déménagement
25-11-2014 - de

Partir vivre à l’étranger

Lorsqu’on prend la décision de changer de pays et de partir vivre à l’étranger, on se retrouve confronté à beaucoup de formalités administratives et à des tâches préparatives assez insolites car on quitte les admistrations et les autorités de contrôle de son pays pour en découvrir de nouvelles dont le fonctionnement peut parfois surprendre s’il on est pas ou mal préparé. Même si changer de pays et partir vivre à l’étranger est une aventure passionnante, cela nécessite tout de même, au-delà du processus même de déménagement à l’étranger , de préparer tous ces bouleversements.

partir vivre à l'étranger

Source Pixabay

A prendre en compte avant de partir vivre à l’étranger

  • Les formalités administratives seront différentes si vous décidez de partir vivre à l’étranger en restant dans l’espace économique européen (EEE)ou hors de cet espace économique européen.
  • Même dans l’espace européen, l’argument de la libre circulation des personnes est bien souvent insuffisant, renseignez-vous sur les conditions de résidence dans le pays de destination
  • Assurez-vous que votre couverture maladie peut couvrir les premiers mois de votre séjour et ensuite, renseignez-vous sur place sur vos possibilités de bénéficier de la couverture sociale locale (selon votre statut, les possibilités seront différentes)
  • Effectuez votre changement d’adresse auprès de votre service des impôts, de votre banque, et des autres administrations françaises importantes (sécurité sociale, CPAM, Pôle Emploi, CAF, assurances, etc..)
  • Trouver une école pour vos enfants (il faudra décider si vous inscrivez vos enfants dans le système scolaire ou si vous voulez les inscrire sur place dans une école française ou internationale.
  • Le permis de conduire français est valable dans tous les pays de l’EEE mais si vous déménager pour partir vivre à l’étranger hors EEE, renseignez-vous auprès des autorités locales.
  • N’hésitez pas à contacter l’ambassade de France dans votre pays de destination, ils pourront vous inscrire sur un registre des français de l’étranger qui vous faciliteront les tâches pour l’accomplissement de certaines tâches administratives et pour exercer votre droit de vote notamment.

En savoir plus avant de partir vivre à l’étranger

Si vous déménagez pour partir vivre à l’étranger dans l’espace économique européen, les formalités seront simplifiées. En règle générale vous pourrez résider dans le pays de destination pendant 3 mois sans aucune déclaration aux autorités locales mais passé ce délai de trois mois, il est vivement recommandé de s’enregistrer.
Dans certains pays européens (Belgique, Croatie, en Espagne, Luxembourg et Pologne), cette inscription est même obligatoire.
Notez aussi que bien souvent cette inscription n’est pas qu’une simple formalité, elle vous permet aussi de prétendre à certains droits sur place.Si vous décidez de partir vivre à l’étranger sans emploi au préalable, renseignez-vous bien sur les conditions de résidence dans ce cas (elles varient d’un pays à l’autre).

Prévenez la sécurité sociale et la CAF de votre départ à l’étranger dès que vous le pouvez (et avant votre départ), car si vous continuez à percevoir des allocations et remboursements pendant votre séjour à l’étranger, vous serez considéré comme un fraudeur.
En général, la sécurité sociale vous laisse un délai pour pouvoir effectuer vos démarches sur place ; de même la CAF vous adressera un certificat de radiation qu’il faudra remettre à l’organisme qui gère la couverture maladie sur place. Si vous êtes expatriés, les conditions ne sont pas les mêmes, c’est la raison pour laquelle il est important de prendre contact avec ces deux organismes avant votre départ.Prenez aussi rendez-vous avec votre conseiller bancaire et avec votre centre des impôts. Vous pouvez continuer à payer vos impôts en France si vous le souhaitez (ou si par exemple vous êtes à votre compte) mais il faut impérativement leur communiquer votre changement d’adresse. Selon votre cas de figure, le gestionnaire des impôts vous expliquera la marche à suivre.
De même votre conseiller bancaire, selon votre patrimoine et les différents comptes et/ou assurances dont vous disposez, il pourra vous renseigner sur les comptes que vous pouvez garder et ceux que vous devez fermer. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous inscrire auprès de l’ambassade de France de votre pays d’accueil sur le registre des français de l’étranger.
Cette inscription est facultative mais elle peut faciliter vos démarches pour exercer votre droit de vote depuis l’étranger, renouveler vos documents administratifs (carte d’identité, passeport, permis, etc..) ou demander une bourse pour l’éducation de vos enfants. Cette inscription est bien entendu gratuite.

En savoir plus

Commentaires (0)

Commentez